Depuis une dizaine d’années, François Bernatchez façonne l’argile et crée des sculptures organiques, animales, parfois étranges ou surprenantes.
Artiste autodidacte , il s’est perfectionné aux États Unis en suivant plusieurs stages axés sur le contrôle des couleurs de cuivre et ses déclinaisons . Il travaille toujours à basse température , 1800 F , et exclusivement selon une technique de cuisson japonaise appelée Raku.
Ses œuvres sont colorées, scintillantes ou mattes, texturées ,fissurées. Il ose demander à la matière de se surpasser, et il réussit.